La F.I.S.I.E.R

 

Sur la recommandation du Bureau du C.I.S.H. (Comité international des Sciences historiques) réuni à Madrid le 29 mai 1956, l'Association "Humanisme et Renaissance", fondée à Paris en 1931, qui représentait seule jusqu'alors les historiens de la Renaissance au sein du C.IS.H. a accepté d'entrer en qualité de membre fondateur dans une "Fédération internationale des Sociétés et Instituts pour l'étude de la Renaissance.

 

La Fédération fut effectivement fondée le 1er avril 1957 et à la fin de l'année ses membres fondateurs étaient les organismes et sociétés suivants:

   Association Humanisme et renaissance (Genève, Suisse): Ch. Perrat (Pr.), F. Desonay (v.-Pr.), E. Droz (Secr.).

   The Renaissance Society of America (New York, USA): J. W. Bennett (Pr.), W. Nelson (Ex. Secr.), E. B. Knowles (Tr.).

   Centro Internazionale di Studi Umanistici (Roma, Italia): E. Castelli (Pr.).

   Istituto Nazionale di Studi sul Renascimento (Palazzo Strozzi, Firenze, Italia): Mario Salmi (Pr.).

   Instituto Caro y Cuervo (Bogotà, Colombia): J. M. Rivas Sacconi (Dir.), F. Sanchez Arévalo (Secr. Gen.).

   Association internationale des historiens de la Renaissance (Paris, France): M. Bataillon (Pr.), R. Marcel (Secr.).

   Centre d'études supérieures de la Renaissance (Tours, France): P. Mesnard (Dir.).

   Petrarca-Institut an der Universität Köln (Köln, Deutschland): F. Schalk (Dir.).

   Institut de recherches et d'histoire des textes (Paris, France): J Vielliard (Dir.).

   Centro per la storia della Tradizione Aristotelica nel Veneto (Padova, Italia): C. Diano (Dir.)

   Institut pour l'Etude de la Renaissance et de l'Humanisme (Bruxelles, Belgique): J. Lameere (Dir.).

   American Society for Reformation Research (Iowa City, USA): W. J. Bouwsma (Pr.), R. M. Kingdon (Secr.-Tr.)

   Heidelberger Akademie der Wissenschaften, Cusanus Commission (Heidelberg, Deutschland), H.-G. Gadamer (Dir.).

   Koninklijke Nederlandse Akademie van Wetenschappen, Erasmus Commission ('s Gravenhage, Nederland): J. N. Bakhuizen van den Brink (Pr.), C. Reedijk (Secr.).

 

Les buts de la FISIER, tels qu'ils apparaissent dans les premiers statuts de 1956, sont: "d'encourager, de promouvoir et de coordonner, sur un plan international, les études et recherches portant sur la période de la Renaissance, à toutes ses époques et sous tous ses aspects. La Fédération se propose de favoriser l'échange d'information et de publications; d'encourager ou patronner des congrès internationaux ou des réunions de savants de caractère plus restreint; de promouvoir l'inventaire, la reproduction par photographie et par microfilms, et la publication dans toutes les formes possibles de sources originales, telles que textes, documents, matériaux musicaux et visuels de la période de la Renaissance; de promouvoir et de soutenir des projets individuels et collectifs soumis à la Fédération par ses organisations membres, par d'autres organisations ou par des savants individuels et d'encourager la publication des résultats de tels projets."

 

Le premier comité de la FISIER comprenait: Mario Salmi (Pr.), Rensselaer W. Lee (Secr-Tr.), Pierre Mesnard (Secr. For Europe).

  En décembre 1965, Monsieur Pierre Mesnard (Tours) devint le nouveau président en remplacement de Monsieur Mario Salmi; Alain Dufour (Genève, Suisse) devenant Secrétaire pour l'Europe.

  En 1966, parut le premier volume de la Bibliographie internationale de l'Humanisme et de la Renaissance compilant les travaux de 1965.

  En 1967, l'Abbé Raymond Marcel (Paris) devint le nouveau président de la Fédération; Rensselaer W. Lee devint vice-président, alors que Robert M. Kingdon (Iowa, puis Madison) devint Secrétaire-Trésorier, Alain Dufour restant Secrétaire pour l'Europe.

  En octobre 1972, après la mort subite de l'Abbé Marcel, Léon-E. Halkin (Liège, Belgique) devint président, R. M. Kingdon restant Secrétaire-Trésorier, A. Dufour, Secrétaire pour l'Europe.

La composition de ce comité resta inchangée de longues années.

 

En 1989, Jean-Claude Margolin (Tours, France) devint président, Robert M. Kingdon vice-président, et J. M. De Bujanda (Sherbrooke, Canada) Secrétaire-Trésorier, Francis Higman (Genève, Suisse) devint Trésorier-Adjoint, alors qu'Alain Dufour resta Secrétaire pour l'Europe. L'année suivante, F. Higman assuma seul la fonction de Trésorier. En 1995, Max Engammare (Genève, Suisse) devint Secrétaire à la Bibliographie en remplacement d'Alain Dufour et, en 1997, trésorier.

  En 1999, Augustin Redondo (Paris, France) devint le nouveau président, alors que le bureau actuel est composé de…

 

Régulièrement, la FISIER a organisé des colloques lors des réunions cinquénales du CISH (… à Madrid en 1990, à Montréal en 1995). En 2001, la FISIER a organisé son premier colloque indépendant à Genève.

 

  Pour le bureau de la FISIER, Max Engammare

 

                  Le Bureau                                                                Les Statuts